Quelle classe de personnage incarnerez-vous ?

Quelle classe de personnage incarnerez-vous ?

Après avoir assisté à moult discussions animées sur les sites de fans, les forums et les réseaux sociaux concernant la classe de personnage que les gens choisiront d’incarner à la sortie de Diablo III, nous avons décidé de soumettre cette même question à l’équipe en charge du développement de Diablo III. Même s’il était évident que l’ensemble de l’équipe apprécie tous les héros disponibles dans Diablo III (après tout, ce sont eux qui les ont créés), nous souhaitions creuser un peu la question et savoir ce qui motive réellement leur choix. Après avoir sondé l’équipe pour trouver des amateurs pour chaque classe, nous avons donné carte blanche à cinq de nos développeurs afin qu’ils expliquent pourquoi la classe de personnage qu’ils ont décidé d’incarner à la sortie du jeu avait leur préférence.

Voici ce que Jay Wilson (réalisateur du jeu), Clayton Vaught (ingénieur logiciel), Wyatt Cheng (concepteur technique senior), Jill Harrington (artiste technique senior) et Matt Panepinto (assistant de production) nous ont répondu.

Barbare
Sorcier
Chasseur de démons
Féticheur
Moine
Jay SMASH!
par Jay Wilson, Directeur du jeu
Lorsque DiabloIII déferlera sur le monde, il n’y aura pas trente-six options pour moi quant au choix de mon premier personnage. Même si j’aime toutes les classes du jeu, il y en a une qui parle tout particulièrement à mon cœur. Chacun des héros de Sanctuaire bénéficie de pouvoirs et de compétences qui lui permettent de lutter contre les injustices de ce monde. Certains usent de magie, d’autres sont adroits avec un arc, mais la classe que je vais jouer à la sortie du jeu excelle dans un domaine plus que toutes les autres: avec elle, ça disperse, ça ventile et ça éparpille façon puzzle. C’est la classe qui me fait le plus vibrer et c’est pourquoi je vais jouer un barbare à la sortie du jeu.

Le style du barbare consiste à vaincre ses ennemis en faisant appel à sa puissance démesurée, épaulée par une ribambelle de compétences impressionnantes. Il a la capacité de se frayer un chemin parmi des groupes d’ennemis proches grâce à Fendoir, de dévaster des dizaines d’ennemis avec sa Trombe tournoyante et de faire trembler le sol même avec des compétences comme Secousse sismique ou Tremblement de terre. Quand il se met véritablement en pétard, il peut activer Courroux du berserker pour se transformer en géant tout rouge rempli d’une rage noire, réduisant en miettes tous ceux qui l’entourent. Et ça me rend heureux, moi, de tout réduire en miettes. :)

Nous avons passé énormément de temps à peaufiner notre travail pour nous assurer que cette impression de puissance physique foudroyante soit présente dans tout ce que le barbare peut réaliser. Lorsque le barbare frappe ses ennemis, il les envoie valdinguer plus loin et ils explosent plus fort que n’importe quelle autre classe. Les barbares vous cognent avec une telle force que ça file des migraines à vos arrière-petits-enfantset cette sensation est véhiculée par les implications physiques massives de chacune de ses attaques. Pour ceux qui aiment leur viande saignante quand ils massacrent du démon grâce à leurs fidèles haches, il n’y a rien de mieux.

Endosser le rôle d’un barbare signifie qu’on n’a jamais à craindre quoi que ce soit. Vous n’incarnez pas un lanceur de sorts en mini-jupe qui se cache derrière ses tours de passe-passe ou ses familiers. Vous êtes assez robuste pour encaisser des tonnes de dégâts et vous disposez de toute une série de compétences de mobilité très efficaces, comme Bond, Charge furieuse et Sprint, compétences qui vous permettent de réduire rapidement la distance entre vous et vos ennemis. Si vous préférez que ce soient les ennemis qui viennent à vous, harponnez-les avec Lance des anciens pour les attirer à portée de découpage. Un barbare, ça va au contact et ça ne fait pas dans la dentelle. Et lorsqu’il est lancé, c’est le seigneur de la Terreur lui-même qui devrait être terrifié.

Le barbare est aussi une classe fantastique à jouer en groupe. Toutes les classes de DiabloIII infligent des dégâts de puissance équivalente, donc personne n’est à la traîne par rapport aux autres, mais faisant partie des classes les plus robustes du jeu, voire étant LA classe la plus robuste du jeu, vous pouvez vous servir de votre mobilité et de votre robustesse pour mener la charge contre vos ennemis et pour les éloigner de vos alliés les plus fragiles. Tout le monde aime être le premier, non? Vous n’aurez qu’à jeter un œil par-dessus votre épaule et à prévenir votre équipe en leur lançant un «Pas de bile, les gars, je m’occupe de tout». Vous disposez aussi de plusieurs cris de guerre puissants qui sont capables de renforcer les défenses de votre groupe ou d’affaiblir les monstres qui vous assaillent pour en faire des proies faciles. Enfin, vous incarnerez le personnage à l’écran qui sera le plus grand et le plus imposant du groupe.

Dans l’éventualité improbable où vous vous retrouveriez dans une situation ingérable, vous disposez d’une ribambelle de compétences de contrôle des foules ou défensives qui sont exclusives aux barbares. Martelez le sol pour faire trembler et assommer tous vos ennemis aux alentours. Aiguisez la cuirasse de votre détermination grâce à la compétence Dur au mal, qui vous permet d’ignorer les attaques ennemies les plus viles d’un simple haussement d’épaule, et utilisez une compétence telle Vengeance pour convertir les dégâts qui vous sont infligés en soins dont vous bénéficierez et en souffrances pour vos ennemis.

La dernière raison pour laquelle je veux absolument incarner un barbare, et sans doute la meilleure, c’est le choix incroyable d’armes et d’armures magnifiques mises à sa disposition. Que vous soyez plutôt du genre berserker ambidextre ou bien mastodonte adepte des marteaux à deux mains, les armes de mêlée gargantuesques que vous serez amené à brandir, avec au choix des haches, des épées et des masses, ont un aspect plus que terrifiant. Le barbare est la seule classe qui puisse avoir accès à la catégorie d’armes dites «Armes puissantes». Ces armes-là sont tellement imposantes qu’aucun mortel ne peut les soulever, à l’exception des barbares pour qui elles sont de taille idéale.

Même si j’ai hâte de m’aventurer jusque dans les Enfers avec toutes les classes de DiabloIII, la classe que je monterai en premier sera le barbare. Point barre (bar).:p

Rendez-vous sur PC Gamer pour savoir quelles classes de personnage certains autres professionnels de l’industrie du jeu vidéo vont choisir d’incarner le 15 mai, quand Diablo III fera son apparition sur les étalages.

This is my BOOMstick!
par Wyatt Cheng, Concepteur technique du jeu senior
Lorsque Diablo III sortira, je jouerai un chasseur de démons. Je sais bien que je finirai par monter chacun des cinq héros jusqu’au niveau 60, mais le chasseur de démons sera mon premier. Déjà, du point de vue des univers fantastiques, j’aime l’archétype du chasseur de démons… C’est une sorte de justicier, un protecteur des innocents, un tueur du mal… Mais j’aime encore plus l’expérience de jeu qu’il propose.

Le chasseur de démons est fondamentalement une classe de combat à distance et, même si je suis sûr que des tas de joueurs vont explorer les options de mêlée, je compte exploiter à fond cet avantage naturel, en me concentrant sur les pistolets-arbalètes à une main. Ces armes typiques sont à la fois versatiles et puissantes (et elles ont carrément de la gueule !). Je peux en équiper deux en même temps lorsque j’ai envie d’infliger plus de dégâts ou bien ranger celle de la main secondaire pour la remplacer par un bouclier lorsqu’un peu plus de résistance peut m’aider à tenir le choc. Les pistolets-arbalètes sont également l’arme la plus rapide du jeu et on peut les combiner à un carquois afin d’augmenter encore leur vitesse d’attaque. De plus, une bonne vitesse d’attaque ne sert pas qu’à infliger des dommages : la nature rapide du chasseur de démons implique qu’il bénéficie d’une plus grande mobilité en cours d’attaque.

J’adore attirer les ennemis à moi pour les balader avec mon chasseur de démons. Un des trucs que je préfère dans StarCraft II, c’est de m’amuser à faire « piétiner » les marines, et il est également possible de faire piétiner le chasseur de démons ! Être capable de me repositionner sur le champ de bataille entre les tirs me permet de balader les ennemis en solo ou de me positionner à la perfection en jeu coopératif. En jouant bien, je peux esquiver les projectiles ou sortir des flammes en ne perdant que très peu de DPS. Le chasseur de démons a vraiment le potentiel de se démarquer entre les mains d’un joueur talentueux, mais il est nécessaire de posséder un bon sens stratégique pour gérer vos ressources de manière responsable, une excellente microgestion pour maximiser vos dommages et une connaissance poussée de vos compétences pour exploser vos ennemis en masse.

En termes de mobilité, la capacité du chasseur de démons à esquiver les dommages est sans égale et le meilleur exemple pour le prouver est probablement Acrobatie. Toutes mes configurations de compétences n’utilisent pas forcément Acrobatie, mais je m’en sers dans la plupart des cas, car il n’y a rien à jeter dans cette compétence. La plupart des compétences de mobilité des autres classes sont limitées par un temps de recharge, mais Acrobatie est une compétence utilisable à la demande qui me sort des ennuis en un clin d’œil. Si j’effectue une petite Acrobatie pour me mettre à l’abri du danger et que, trois secondes plus tard, un monstre Vortex me ramène vers lui, je pourrais à nouveau me servir d’Acrobatie pour éviter les attaques. Aucune autre classe ne dispose d’un tel outil d’esquive. Lorsque je n’affecte pas Acrobatie à ma barre, j’utilise en général Écran de fumée (ou parfois les deux). Écran de fumée est également une compétence incroyablement versatile. Je peux l’utiliser en défense pour éviter une grosse attaque ou briser les effets de contrôle de foule, mais je peux également m’en servir pour attaquer de manière furtive, ce qui peut s’avérer extrêmement utile dans certaines situations.

À propos d’Écran de fumée, une de mes combos favorites consiste à associer Écran de fumée à Tir rapide. Tir rapide a un coût de déclenchement, donc il vaut mieux rester immobile aussi longtemps que possible afin de maximiser les dommages infligés. Lorsque le danger approche, je lance Écran de fumée, ce qui ne brise pas ma canalisation de Tir rapide, et je peux donc attaquer les ennemis à proximité pendant quelques secondes de plus avant de devoir me mettre hors de portée. En fait, le chasseur de démons dispose d’une capacité offensive pour quasiment toutes les situations : Rafale lorsqu’il est nécessaire d’être très mobile, Flèche à fragmentation pour les pics de dommages ou Tir multiple lorsque vous souhaitez nettoyer une salle rapidement. Associées aux manœuvres tactiques (comme Écran de fumée), ces compétences peuvent faire du chasseur de démons une force quasiment impossible à stopper.

Le chasseur de démons est également fantastique en groupe. En plus d’infliger d’incroyables dommages et d’être doté d’une impressionnante capacité de survie, Marque de la mort augmente les dégâts infligés par le groupe tout entier et Sentinelle peut être modifiée par une rune pour bénéficier d’effets de groupe (soins ou réduction de dégâts).

De ce fait, si vous désirez combiner un bon potentiel de dégâts bruts à des options stratégiques, la question ne se pose même pas… Ma première classe sera donc le chasseur de démons.
Jay SMASH!
par Jay Wilson, Directeur du jeu
Lorsque DiabloIII déferlera sur le monde, il n’y aura pas trente-six options pour moi quant au choix de mon premier personnage. Même si j’aime toutes les classes du jeu, il y en a une qui parle tout particulièrement à mon cœur. Chacun des héros de Sanctuaire bénéficie de pouvoirs et de compétences qui lui permettent de lutter contre les injustices de ce monde. Certains usent de magie, d’autres sont adroits avec un arc, mais la classe que je vais jouer à la sortie du jeu excelle dans un domaine plus que toutes les autres: avec elle, ça disperse, ça ventile et ça éparpille façon puzzle. C’est la classe qui me fait le plus vibrer et c’est pourquoi je vais jouer un barbare à la sortie du jeu.

Le style du barbare consiste à vaincre ses ennemis en faisant appel à sa puissance démesurée, épaulée par une ribambelle de compétences impressionnantes. Il a la capacité de se frayer un chemin parmi des groupes d’ennemis proches grâce à Fendoir, de dévaster des dizaines d’ennemis avec sa Trombe tournoyante et de faire trembler le sol même avec des compétences comme Secousse sismique ou Tremblement de terre. Quand il se met véritablement en pétard, il peut activer Courroux du berserker pour se transformer en géant tout rouge rempli d’une rage noire, réduisant en miettes tous ceux qui l’entourent. Et ça me rend heureux, moi, de tout réduire en miettes. :)

Nous avons passé énormément de temps à peaufiner notre travail pour nous assurer que cette impression de puissance physique foudroyante soit présente dans tout ce que le barbare peut réaliser. Lorsque le barbare frappe ses ennemis, il les envoie valdinguer plus loin et ils explosent plus fort que n’importe quelle autre classe. Les barbares vous cognent avec une telle force que ça file des migraines à vos arrière-petits-enfantset cette sensation est véhiculée par les implications physiques massives de chacune de ses attaques. Pour ceux qui aiment leur viande saignante quand ils massacrent du démon grâce à leurs fidèles haches, il n’y a rien de mieux.

Endosser le rôle d’un barbare signifie qu’on n’a jamais à craindre quoi que ce soit. Vous n’incarnez pas un lanceur de sorts en mini-jupe qui se cache derrière ses tours de passe-passe ou ses familiers. Vous êtes assez robuste pour encaisser des tonnes de dégâts et vous disposez de toute une série de compétences de mobilité très efficaces, comme Bond, Charge furieuse et Sprint, compétences qui vous permettent de réduire rapidement la distance entre vous et vos ennemis. Si vous préférez que ce soient les ennemis qui viennent à vous, harponnez-les avec Lance des anciens pour les attirer à portée de découpage. Un barbare, ça va au contact et ça ne fait pas dans la dentelle. Et lorsqu’il est lancé, c’est le seigneur de la Terreur lui-même qui devrait être terrifié.

Le barbare est aussi une classe fantastique à jouer en groupe. Toutes les classes de DiabloIII infligent des dégâts de puissance équivalente, donc personne n’est à la traîne par rapport aux autres, mais faisant partie des classes les plus robustes du jeu, voire étant LA classe la plus robuste du jeu, vous pouvez vous servir de votre mobilité et de votre robustesse pour mener la charge contre vos ennemis et pour les éloigner de vos alliés les plus fragiles. Tout le monde aime être le premier, non? Vous n’aurez qu’à jeter un œil par-dessus votre épaule et à prévenir votre équipe en leur lançant un «Pas de bile, les gars, je m’occupe de tout». Vous disposez aussi de plusieurs cris de guerre puissants qui sont capables de renforcer les défenses de votre groupe ou d’affaiblir les monstres qui vous assaillent pour en faire des proies faciles. Enfin, vous incarnerez le personnage à l’écran qui sera le plus grand et le plus imposant du groupe.

Dans l’éventualité improbable où vous vous retrouveriez dans une situation ingérable, vous disposez d’une ribambelle de compétences de contrôle des foules ou défensives qui sont exclusives aux barbares. Martelez le sol pour faire trembler et assommer tous vos ennemis aux alentours. Aiguisez la cuirasse de votre détermination grâce à la compétence Dur au mal, qui vous permet d’ignorer les attaques ennemies les plus viles d’un simple haussement d’épaule, et utilisez une compétence telle Vengeance pour convertir les dégâts qui vous sont infligés en soins dont vous bénéficierez et en souffrances pour vos ennemis.

La dernière raison pour laquelle je veux absolument incarner un barbare, et sans doute la meilleure, c’est le choix incroyable d’armes et d’armures magnifiques mises à sa disposition. Que vous soyez plutôt du genre berserker ambidextre ou bien mastodonte adepte des marteaux à deux mains, les armes de mêlée gargantuesques que vous serez amené à brandir, avec au choix des haches, des épées et des masses, ont un aspect plus que terrifiant. Le barbare est la seule classe qui puisse avoir accès à la catégorie d’armes dites «Armes puissantes». Ces armes-là sont tellement imposantes qu’aucun mortel ne peut les soulever, à l’exception des barbares pour qui elles sont de taille idéale.

Même si j’ai hâte de m’aventurer jusque dans les Enfers avec toutes les classes de DiabloIII, la classe que je monterai en premier sera le barbare. Point barre (bar).:p
Monkey Business
par Matt Panepinto, Assistant de production
Quand DiabloIII sera lâché dans le monde entier, j’affronterai les séides du seigneur de la Terreur avec les poings de fer du moine. Dès que j’ai appris que nous allions créer une classe de moine, mon choix était fait. J’ai été conforté dans mon idée quand j’ai eu l’occasion de jouer pour la première fois avec ce personnage et j’ai été ravi de constater l’enthousiasme généré par le moine à la BlizzCon de 2009. Depuis, je me suis laissé pousser une «barbadiablo» et, vu que je me rase le crâne, on m’a souvent dit que je ressemblais un peu au moine. Certaines personnes m’ont même demandé s’il avait été modélisé en s’inspirant de moi. C’est comme si nous étions faits l’un pour l’autre.

Je joue principalement des personnages qui combattent au corps à corps dans les jeux de rôle, notamment un chevalier de la mort dans World of Warcraft ou les guerriers, barbares et moines que l’on retrouve dans D&D. J’aime être au centre de la bataille, tout en restant suffisamment agile pour contrôler le rythme du combat et infliger pas mal de dégâts. Jouer un moine donne le sentiment d’être plus mobile et plus fluide qu’avec les autres classes et j’adore cette sensation. C’est en partie dû à la grande variété de compétences dont dispose le moine pour diminuer la distance qui le sépare de ses ennemis, ainsi que le tourbillon de coups de poing et de pieds qu’il peut déclencher. Bien sûr, c’est sans doute également lié au fait que le moine est la seule classe disposant d’une compétence passive qui augmente sa vitesse de déplacement de base.

Les combinaisons de compétences que l’on peut réaliser avec le moine évoquent presque un jeu de combat et les possibilités d’association de ces différentes compétences permettent d’expérimenter des tas de choses amusantes. Par exemple, je peux utiliser La Voie des Mille Poings avec la rune Poings de fureur, qui ajoute une courte propulsion à la première attaque, permettant de se rapprocher de l’ennemi par surprise. En me jetant au centre d’un grand groupe d’ennemis, je peux utiliser Éclair aveuglant pour les désorienter et enchaîner une Bourrasque tournoyante avec la rune Cyclone, qui peut faire apparaître des vortex qui s’éloignent de moi, décimant tout sur leur passage. S’il reste qui que ce soit de vivant après ça, je termine le nettoyage avec Les Sept Frappes bien placées. Il y a tant de styles de jeu différents pour le moine… Même en tapant ces lignes, d’autres combinaisons que j’ai utilisées pour le moine me reviennent à l’esprit et j’imagine de nouvelles voies de développement pour mon personnage.

J’apprécie également de pouvoir utiliser un peu de «magie» ou des compétences de soutien en complément de mes attaques au corps à corps. Par exemple, j’aime bien avoir des créatures alliées, mais pas avoir à les gérer. Heureusement, comme DiabloIII a été conçu pour fournir un rythme soutenu, il est prévu pour s’adapter aux joueurs comme moi. Allié mystique remplit ce rôle à la perfection pour le moine. Et si vous associez Allié mystique à la rune Allié de l’air, vous obtenez un résultat encore plus puissant, en entourant votre allié de vents tourbillonnants qui non seulement infligent des dégâts, mais permettent de récupérer des points d’esprit à chaque fois qu’un adversaire est atteint. Je peux aussi me servir de l’un des Mantras pour accorder un bonus d’esquive, de guérison ou de dégâts à mon groupe et utiliser Souffle divin pour soigner tout le monde si jamais la situation devient trop tendue.

L’aspect visuel des armures que nos graphistes ont conçues pour le moine ajoute la touche finale idéale pour faire du moine une classe spectaculaire. Je suis très impatient de lancer le jeu le 15mai et de partir à la recherche de ces ensembles d’armure pour mon moine, afin de montrer à tout le monde que le moine est le plus terrifiant des tueurs de démons. J’utiliserai en priorité les armes de pugilat spécifiques à cette classe. Bien sûr, les autres armes que peut manier le moine sont elles aussi très réussies, mais rien ne vaut la vision d’un moine qui combat avec ses propres poings.

Je m’appelle Matt Panepinto et je suis moine. Craignez la colère d’Ytar!
You Do That Voodoo That You Do
par Jill Harrington, Concepteur artistique et technique senior
Quelques raisons de jouer un féticheur au lancement :
  • Une grande partie de son armure est constituée de ressources organiques et renouvelables.
  • Ce qui se passe dans le royaume des esprits reste dans le royaume des esprits.
  • C’est votre tour d’aller promener le chien zombie ? Sacrifiez-le à la place !
  • Gargantua chante divinement bien et n’a pas son pareil pour gratter le dos.
  • La bave de crapaud fait une excellente crème hydratante.
  • Les ours zombies ne sentent pas si mauvais que ça.
  • Batman ? Est-il capable d’invoquer des nuées de chauves-souris enflammées ? C’est bien ce qui me semblait…

Quelques raisons de ne pas joueur un féticheur au lancement :
  • Les flaques d’acide peuvent abîmer le parquet.
  • Les fétiches sont parfois facétieux et peuvent courser les lanceurs de sorts pour les poignarder.
  • Lancer une malédiction sur un boss peut jeter un froid entre vous.
  • Tellement spectaculaire que les autres joueurs seront jaloux.
  • Il faut aimer les araignées.

Si tout cela ne vous paraît pas assez concret...

Même si j’ai surtout joué un barbare récemment sur notre version de développement interne, et que j'avoue apprécier l’aspect viscéral des combats (et le plaisir d’envoyer valser les zombies à grands coups de marteau), le féticheur a quelque chose d’unique. N’importe qui peut frapper sur tout ce qui bouge avec une épée, mais qui peut invoquer des têtes décapitées crachant de l’acide ou balancer des jarres d’araignées sur leurs adversaires ? En plus, pourquoi faire le sale boulot soi-même quand on peut envoyer ses sbires le faire à sa place ?

Il est très gratifiant de savoir que vos capacités infligeant des dégâts sur la durée achèveront à petit feu vos ennemis, même après vous être suffisamment éloigné pour vous mettre à l’abri de leurs griffes et de leurs crocs. Un féticheur correctement développé peut également être dévastateur en JcJ. En combinant des compétences passives comme Meneur de zombies avec des runes de compétence comme Lien de vie sur vos Chiens zombies, vos adversaires auront toutes les peines du monde à vous infliger des dégâts.

En clair, si vous cherchez un lanceur de sorts à distance qui soit très résistant et capable de contrôler de nombreuses créatures, le féticheur est le personnage qu’il vous faut ! Tout spécialement si vous avez un faible pour les crapauds !
Every Little Thing She Does Is Magic
par Clayton Vaught, Ingénieur logiciel
Lorsque Diablo III paraîtra, je jouerai un sorcier. « Et pourquoi ? », allez-vous sans doute me demander. Combien de personnes n’apprécient pas de faire pleuvoir des météores enflammés, d’invoquer des rayons de glace et de déchaîner des tornades d’énergie pure à volonté ? (Indice : pas des masses…)

En d’autres mots, c’est le rôle que je préfère. J’ai grimpé dans le classement de Diablo II en incarnant une sorcière. En tant que mage, j’ai balancé des Pyro en instantané jusqu’à la victoire dans World of Warcraft, et j’ai incarné un lanceur de sort à distance dans tous les jeux solo ou JcJ qui m’en ont donné la possibilité. De plus, parmi toutes les classes, le sorcier est celui qui équilibre le mieux les capacités de soutien, de résistance et de dégâts purs, ce qui me convient très bien.

J’adore l’impressionnante capacité du sorcier à tenir ses ennemis à distance. Trop de bestioles à vos trousses ? Protégez-vous avec Peau de diamant ou repoussez-les avec Onde de choc. Besoin d’échapper à une meute d’importuns qui tentent de grignoter vos organes vitaux ? Utilisez Ralentissement du temps pour vous mettre hors de portée. Ou, si le reste de votre groupe est mal en point et que la mort semble imminente, une petite Téléportation vous accordera un peu de répit pour vous soigner. Un sorcier prévoyant est rarement pris au dépourvu et dispose toujours d’un moyen de retourner la situation en sa faveur, ce qui est aussi utile en JcE qu’en JcJ !

Le sorcier est aussi très utile au sein d’un groupe. Quand je joue avec des amis, on me surnomme le « canon de verre ». En combinant mes capacités de contrôle des monstres avec la puissance brute de Désintégration et la possibilité de se transformer en un être d’énergie pure avec Archonte, je peux neutraliser à peu près toutes les menaces que l’on croise à Sanctuaire, les réduisant littéralement en cendres. Les sorciers développent aussi de bonnes synergies avec les autres classes. Avec le barbare ou le moine, c’est un tank efficace face à de larges groupes, les sorts à effet de zone du sorcier font des dégâts phénoménaux : c’est pour cette raison que je ne peux quasiment pas me passer de Blizzard ou d’une autre compétence à effet de zone. Pourquoi massacrer un seul monstre quand on peut les massacrer tous d’un coup ?

Une autre chose que j’ai appris à apprécier, c’est le fait que les sorts typiques ne consomment pas de puissance arcanique. Ce qui signifie que vous ne vous retrouverez jamais à court de ressources pour ravager les forces démoniaques. Que vous soyez immobile ou en mouvement, le sorcier peut toujours infliger de lourds dégâts, ce que je suis impatient de mettre en œuvre en groupe, en JcJ ou en solo.

C’est pourquoi, à la sortie de Diablo III, je jouerai un sorcier.

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.