Ressources

La plupart des compétences sont alimentées par la ressource de votre classe, une réserve limitée de force, comme vos points de vie, qui se vide lorsque vous utilisez vos attaques et vos techniques les plus puissantes. Vous pouvez surveiller cette ressource et, par extension, la puissance qui est à votre disposition, via le globe coloré situé à l’opposé de vos points de vie sur votre écran.

Toutes les classes possèdent une ressource unique. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet dans les pages de classe.

Fureur (barbare), colère (croisé), haine / discipline (chasseur de démons), essence (nécromancien), esprit (moine), mana (féticheur) et puissance arcanique (sorcier).

Fureur (barbare), colère (croisé), haine / discipline (chasseur de démons), essence (nécromancien), esprit (moine), mana (féticheur) et puissance arcanique (sorcier).

Utiliser vos compétences

Choisissez la compétence adéquate selon votre ennemi.

Pour utiliser efficacement vos compétences, placez-les dans votre barre d’actions. Sur PC/Mac, ouvrez votre menu de compétences (touche « s » par défaut) ; sur console, ouvrez le menu Personnage (BACK ou SELECT sur Xbox 360 ou PlayStation®3) et naviguez jusqu’à la fenêtre des compétences. Selon la pateforme sur laquelle vous jouez, ces dernières seront automatiquement associées à une touche numérique de votre clavier, à un bouton de votre souris ou de votre contrôleur.

Maintenant, qui va garder les enfants ?

Vous pouvez utiliser n’importe quelle compétence de votre barre d’actions en cliquant sur l’icône ou en appuyant sur la touche numérique ou le bouton correspondant. Pour cibler un monstre avec une compétence d’attaque, assurez-vous simplement que le monstre soit en surbrillance, puis appuyez sur la touche ou le bouton correspondant à la compétence désirée.

Si vous réussissez, l’adversaire ciblé devrait finir en un tas de chair fumante et de sang bouillonnant. Quel talent !

Infliger des dégâts

Si vous utilisez une compétence offensive plusieurs fois contre vos ennemis, vous remarquerez qu’elle n’inflige pas toujours le même montant de dégâts. Chaque fois que vous lancez une compétence offensive, elle tire un nombre aléatoire dans la plage de dégâts de votre arme. Ce nombre est ensuite modifié selon le coefficient multiplicateur de la compétence : par exemple, si votre arme a une plage de dégâts de 1-10 et que la compétence utilisée inflige 200% des dégâts de votre arme, le résultat sera compris entre 2 et 20 points de dégâts.

Le nombre d’attaques par seconde d’une arme indique la vitesse à laquelle elle frappe. La plupart des compétences seront exécutées plus rapidement avec une arme plus vive, comme une dague. Les armes plus lentes, comme les haches à deux mains, ont en général des plages de dégâts plus étendues.

Le montant de dégâts par seconde d’une arme indique son potentiel général, prenant en compte ses dégâts et sa vitesse. Essayez diverses armes et combinaisons de compétences pour déterminer quel style de combat vous convient le mieux !

Les types de dégâts

Une compétence offensive active n’inflige toujours qu’un seul type de dégâts, et dans de nombreux cas les runes peuvent le modifier complètement. Au moment de choisir une compétence, vous voyez quel type de dégâts elle inflige ; gardez cette information à l’esprit si vous tombez sur des objets qui améliorent l’efficacité d’un élément en particulier. Quel que soit l’élément associé à votre arme, ce sont les compétences utilisées qui détermineront les types de dégâts que vous déchaînerez contre les serviteurs des Enfers.

Dégâts physiques, de feu, de froid, de foudre, de poison, arcaniques, sacrés

Dégâts physiques, de feu, de froid, de foudre, de poison, arcaniques, sacrés

  • Dégâts physiques : Une multitude de compétences d’attaque conventionnelle, comme la Raclée du barbare ou l’Empaleur du chasseur de démons, sont de type physique. En gagnant en puissance, vous découvrirez de nouvelles runes qui en modifieront le type de dégâts et y ajouteront certains effets. Les compétences et runes qui n’infligent pas activement des dégâts (comme les Lois de la justice du croisé et leurs variations) sont également de type physique, mais leur efficacité n’est pas améliorée par les bonus aux dégâts physiques présents sur votre équipement.
  • Dégâts de feu : Les compétences à dégâts de feu offrent en général un potentiel offensif supérieur, mais au prix des effets utilitaires. Un bonus offensif énorme, des dégâts sur la durée augmentés et une génération de ressource supérieure, voici ce dont brûlent les flammes qui dévoreront vos ennemis.
  • Dégâts de froid : De nombreuses compétences à dégâts de froid ralentissent vos ennemis. D’autres les rendent vulnérables à des attaques supplémentaires une fois glacés ou gelés.
  • Dégâts de foudre : Les variantes à dégâts de foudre de certaines compétences peuvent étourdir les cibles, augmenter le nombre d’ennemis touchés, ou réduire le coût en ressources et le temps de recharge pour une efficacité améliorée au combat.
  • Dégâts de poison : Les terribles infections véhiculées par les compétences à dégâts de poison affaiblissent les ennemis, leur infligent des dégâts sur la durée et réduisent leur force de frappe. De nombreuses compétences offensives du féticheur sont de ce type.
  • Dégâts arcaniques : Les compétences capables de désintégrer rapidement les cibles à l’aide de puissance magique pure ou grâce aux forces élémentaires de la nature sont de type arcanique. Le sorcier possède de nombreuses compétences offensives de ce type.
  • Dégâts sacrés : En plus d’infliger des dégâts, la magie sacrée employée par le croisé et le moine a le pouvoir de perturber les ennemis ou d’apporter des bonus défensifs.

Expérience et gain de niveau

Un gain de niveau passe difficilement inaperçu.

À chaque fois que vous tuez des monstres ou que vous terminez des quêtes, vous gagnez de l’expérience, une représentation numérique de la progression de votre pouvoir. Atteindre un nouveau seuil d’expérience (par exemple, passer du niveau 1 au niveau 2) est appelé « monter en niveau ». Souvent, lorsque vous montez de niveau, vous débloquerez de nouvelles compétences qui s’afficheront sur votre écran et apparaîtront également dans votre fenêtre de compétences.

Vous débloquerez aussi un espace pour vos compétences supplémentaires dans votre barre d’actions (aux niveaux 2, 4, 9, 14 et 19, avec un maximum de 6 compétences actives). Vous progresserez ainsi à la fois en polyvalence et en puissance.

Série de victimes (PC)

Bonus de combat

Vous obtiendrez un bonus d’expérience en tuant des ennemis, brisant des objets, le tout en même temps ou à intervalles réguliers :

  • Massacre : Tuez plusieurs ennemis tout en continuant à infliger des dégâts à un adversaire toutes les deux secondes. Si vous tuez assez d’ennemis, vous obtiendrez un bonus d’expérience et de Gloire des Nephalem.
  • Destruction : détruisez de nombreux objets à la suite pour obtenir un bonus à la vitesse de déplacement. Plus vous détruisez d’objets, plus la durée du bonus est élevée.
  • Piège : tuez plusieurs ennemis en utilisant l’environnement pour obtenir un bonus à la régénération. Plus vous tuez de monstres, plus la durée du bonus est élevée.

Niveaux de parangon

Lorsque vous arrivez au niveau maximal proposé dans Diablo III, il n’est plus possible de gagner de niveau supplémentaire et l’expérience que vous accumulez à partir de là ne vous permet plus de débloquer de nouvelles compétences et runes. Mais il est tout de même possible de progresser encore...

Les niveaux de parangon, pour lesquels vous commencerez à accumuler de l’expérience après avoir atteint le niveau maximum, ressemblent aux niveaux classiques par certains aspects. Vous continuerez à gagner en puissance et en expérience (comme les bonus offerts par certains objets et par les sanctuaires) à chaque nouveau niveau de parangon en recevant des points à répartir dans les compétences de votre personnage.

Mais il y a une différence majeure : il n’y a aucune limite aux niveaux de parangon que vous pouvez accumuler, et chacun confère un point à allouer à la caractéristique de pouvoir de votre choix (pouvoirs offensifs et défensifs, vitesse de déplacement, etc.). Ces bonus sont liés à votre personnage, et non à l’équipement qu’il porte. Votre niveau actuel de Parangon correspond à la somme de tous les niveaux de Parangon de vos personnages de Diablo III (normal ou extrême). Par conséquent, vos personnages fraîchement créés disposeront eux aussi de points de Parangon.

Enfin, vous débloquerez de nouveaux éléments pour votre portrait tous les 10 niveaux de parangon. Votre portrait mis à jour sera visible à tout moment et, dans les parties coopératives, il vous permettra d’afficher votre progression de manière visuelle.

Compétences passives

Sélectionnez des compétences passives depuis le menu des compétences.

Une fois que vous atteindrez les niveaux 10, 20 et 30 (et 70 avec Reaper of Souls), vous débloquerez une case de compétence passive. Les compétences passives n’apparaissent pas dans votre barre d’actions et ne sont pas « utilisées » en cliquant ou en appuyant sur des boutons. Ce sont des bonus dont les effets sont permanents. Par exemple, ils peuvent vous rendre plus difficile à toucher ou bien faire durer vos sorts défensifs plus longtemps.

Changer vos compétences

Cliquez sur les compétences pour les changer.

Votre répertoire de compétences de tueur de monstres va grandir rapidement et votre barre d’actions sera bientôt trop petite pour contenir toutes vos options.

Pour changer vos compétences sur cette barre, ouvrez votre menu de compétences et faites votre choix parmi celles disponibles. Si vous souhaitez personnaliser la configuration (en choisissant par exemple quatre compétences défensives), commencez par ouvrir le menu du jeu, cliquez sur Options puis sur Jeu, et cochez la case Mode personnalisable. Si vous modifiez votre sélection de compétences en pleine nature ou lors de l’exploration d’un donjon, vous devrez attendre que le temps de rechargement soit écoulé avant de pouvoir l’utiliser.

Runes de compétence

Les runes de compétence sont un moyen de personnaliser vos compétences au-delà de leurs pouvoirs de base. À partir du niveau 6, vous commencerez à débloquer des runes qui vous permettront de modifier radicalement les fonctions de vos compétences. Par exemple, vous pourrez allonger la portée ou la durée d’une compétence spécifique, ou bien la modifier pour qu’elle envoie valser vos ennemis au lieu de simplement leur infliger des dégâts. Une compétence avec laquelle vous deviez auparavant viser un groupe d’adversaires pourra désormais le cibler automatiquement.

Choisissez les runes dans le menu des compétences.

Vous pouvez accéder à vos runes de compétence à partir du menu de compétences. Une fois que vous aurez sélectionné la compétence que vous souhaitez utiliser, une liste des runes débloquées s’affichera. Choisissez parmi cette liste celle que vous souhaitez appliquer. Vous ne pouvez appliquer à une compétence qu’une seule rune à la fois, mais cela devrait suffire largement.

Pour voir la liste complète des compétences et des runes de Diablo III, consultez le calculateur de compétences.

Globes de puissance et Gloire des Nephalem

Les globes de puissance donnent du courage.

En progressant dans Diablo III, vous verrez que les monstres terrassés lâchent parfois des globes de puissance : des amas d’énergie de couleur dorée que vous pouvez ramasser en passant à proximité.

Ramasser un globe de puissance déclenche une décharge d’énergie qui inflige aux ennemis proches un pourcentage de vos dégâts, et vous confère ainsi qu’à vos alliés proches l’amélioration Gloire des Nephalem. Cet effet dure 60 secondes, et à son terme, une seconde décharge d’énergie est libérée.

Ramasser d’autres globes de puissance pendant que Gloire des Nephalem est actif fera monter le niveau de la décharge d’énergie jusqu’à trois fois, et réinitialisera la durée de l’amélioration à 60 secondes. À chaque globe de vie ramassé, cette durée sera prolongée de 5 secondes et, tous les cinq globes, augmentera également le niveau de l’effet d’un niveau (pour un maximum de trois également).

Les ennemis trépassent sur votre chemin.

  • Gloire des Nephalem – Niveau 1 – Pendant que l’effet est actif, les héros infligent des dégâts supplémentaires à chaque attaque.
  • Gloire des Nephalem – Niveau 2 – Avec Gloire des Nephalem au niveau deux, les héros infligent des dégâts supplémentaires qui, en plus, sont transmis aux ennemis proches à chaque attaque. Les héros reçoivent également un bonus de 10 % à la vitesse de déplacement.
  • Gloire des Nephalem – Niveau 3 – Les héros infligent des dégâts supplémentaires qui sont transmis aux ennemis proches, et chaque attaque portée a une chance de déclencher une explosion.

Points de vie

Vous aurez beau faire de votre mieux pour massacrer et démembrer les hordes de monstres vomies par les Enfers, vous rencontrerez certainement une farouche résistance. Un ennemi qui vous frappe réduit vos points de vie (visibles dans le globe rouge situé à gauche de votre écran).

Votre caractéristique de vitalité (conjointement avec les compétences passives et vos équipements renforçant la vitalité) détermine le nombre de vos points de vie. Ils se régénèrent en ramassant les globes de vie abandonnés par les monstres vaincus ou en buvant des potions de vie.

Les globes de vie vous requinqueront.

Marchez sur le globe et vous et vos proches alliés recevrez un montant de soins correspondant à une portion de vos points de vie. Les ennemis plus dangereux abandonneront des globes de vie plus gros et plus puissants. Il existe d’autres méthodes pour récupérer des points de vie : des équipements et des compétences accélèrent la régénération, des personnages amicaux et des alliés ont la capacité de vous rendre tous vos points de vie à la fois pendant et hors combat, mais les globes de vie sont de loin la méthode la plus répandue.

Lorsque vos points de vie sont dangereusement bas, un halo rouge s’affichera sur votre écran. Ce signe vous indique que vous devriez vous retirer du combat et/ou recevoir des soins. Une fois le globe rouge vide, vous êtes mort.

Globes de vie

Les chances d’apparition des globes de vie, ainsi que le moment où ils apparaissent dans un combat, sont liés au type de monstres que vous affrontez. Les triangles qui figurent dans leurs barres de vie indiquent à quel niveau de vie ils pourraient lâcher un globe, ouvrez donc bien l’œil pour prévoir quand une petite sphère salvatrice pourrait apparaître.

  • Monstres normaux : chances de lâcher un globe de vie à la mort (varie selon le type de monstre).
  • Monstres champions : 60% de chances de lâcher un globe de vie à 50% de vie et à la mort.
  • Monstres rares : 100% de chances de lâcher un globe de vie à 50% de vie et à la mort.

Mort

La mort vous accueille à bras ouvert.

Si la mort ne signifie pas la fin dans Diablo III, elle n’est pas non plus à prendre à la légère. Dans la version PC/Mac, vous aurez le choix entre réapparaître à l'endroit où se trouve votre cadavre (sauf si vous avez été vaincu par un boss), ou retourner automatiquement au dernier point de sauvegarde que vous aviez atteint. Les points de sauvegarde sont des points invisibles sur la carte qui mesurent votre progression au cours du jeu.

Vous reviendrez à la vie avec tous vos points de vie, mais tous les consommables que vous utilisiez auront disparu de façon permanente et les objets dont vous étiez équipés subiront une petite perte (10 %) de durabilité. La perte de durabilité de vos objets vous coûtera quelques pièces d’or en réparations. Vous trouverez plus d’informations sur la durabilité des objets dans la section équipement.

Chargement des commentaires...

Une erreur est survenue lors du chargement des commentaires.